Organisation et valorisation de l’atelier Lingua Libre lors des JEP2021 | Tutoriel

Cet article est l’occasion pour le Lab de la Bnu, institution conventionnée GLAM avec l’association Wikimédia France, de partager son expérience du premier atelier soutenu par la sonothèque Lingua Libre et organisé dans le cadre de l’édition 2021 des Journées européennes du patrimoine (JEP). Organisé sur deux journées, l’atelier visait à enregistrer la prononciation de différents mots par les visiteurs de la bibliothèque afin d’enrichir la sonothèque.

Au niveau des participants, 56 locutrices et locuteurs ont ainsi été recensés, parmi lesquels onze agents de la Bnu. En tout, ce sont 435 termes différents qui ont été prononcés de manière anonyme et qui sont dorénavant accessibles dans la sonothèque de Lingua Libre ainsi que dans la bibliothèque d’image et de son Wikimedia Commons où ils ont été téléversés automatiquement. La liste des contributions orales.

Session d’enregistrement lors des JEP2021 – Régie Bnu

 

La démarche des intervenants du Lab (Madeleine Hubert et Thomas Schuler) a été la suivante :

La préparation : s’équiper et s’entourer.

L’essentiel de la démarche a consisté à se familiariser avec les ressources et le matériel nécessaires. Autre aspect à ne pas négliger, cependant : la constitution de l’équipe au sein de sa propre institution et le contact avec les acteurs de Lingua Libre.

Sur le plan logistique, il faut notamment prévoir :

  • un endroit au calme, propice aux enregistrements : nous disposions d’une régie à la bibliothèque – ce qui permettait d’ailleurs de faire découvrir aux visiteurs ces coulisses de nos espaces ;
  • un ordinateur avec une connexion internet, pour enregistrer et téléverser instantanément les productions dans Wikimedia Commons ;
  • un micro USB et des bonnettes hygiéniques.

Sur le plan pratique :

  • un compte Lingua Libre (vous pouvez aussi vous authentifier au moyen de votre compte sur Wikipédia, si vous en avez déjà un) ;
  • une nomenclature prévue à l’avance pour la création des comptes locuteurs/locutrices (par exemple : “JEP2021 – Journée 1 – Visiteur 2”) ;
  • un catalogue de mots à prononcer, parmi lesquels pourra choisir le contributeur, le moment venu.

Animation le jour J : attirer et encourager.

Pour les Journées européennes du patrimoine, nous avons eu la chance d’obtenir des supports de communication (kakémono, flyers et stickers) de la part de Lingua Libre, qui nous ont apporté visibilité et première accroche. Ensuite de quoi, sensibilisation, dialogue direct avec les visiteurs les ont encouragés à franchir le pas !

Pour l’enregistreur, l’animation est simple et brève :

  • se connecter avec son compte ;
  • créer un nouveau locuteur pour chaque visiteur et renseigner son lieu de résidence ;
  • convenir ensemble de la liste des mots à prononcer (d’un point de vue statistique, des groupes de 5 à 7 mots constituent un bon début) – la liste peut s’étoffer de termes particulièrement souhaités par le visiteur ou en lien avec son lieu de résidence, son jargon professionnel, etc.
  • expliquer le déroulement (enregistrement, défilement des mots à prononcer, possibilité de redonner sa voix pour tel ou tel mot)
  • prendre le temps de réécouter, régler le micro si besoin, veiller à obtenir un son clair et sans crépitement ;
  • publier ! et hop, les contributions sont désormais disponibles et consultables dans Wikimédia Commons. (Consulter la liste de vos contributions sur votre compte Wikimedia commons).

Exemple d’un fichier importé depuis Lingua Libre dans Wikimeda Commons : sketch

Après la bataille : ajouter le matériel sonore dans les projets wikipédiens.

Les fichiers enregistrés en format .wav sont accessibles par l’ensemble de la communauté, qui peut désormais s’en emparer. Le Lab de la Bnu a choisi de valoriser ces apports en créant un lien entre les fichiers sonores et les termes dans Wikidata, la base de connaissance structurée de Wikipédia.

L’outil Quickstatements (QS) permet d’automatiser l’ajout de nouvelles déclarations à l’entité souhaitée. En d’autres termes : il permet d’associer le fichier audio à un concept existant dans Wikidata comme, par exemple : Koala, ISSN…

 

1re étape : structurer ses données

→  Pour ce faire, des outils tels que OpenRefine, Notepad++ sont précieux pour manipuler le contenu des lignes et nettoyer les données.

Le but est de renseigner un tableau selon le modèle suivant :

Élément Wikidata existant Propriété = P443 = la prononciation Nom du fichier entre guillemets Qualificatif = P407 = langue de l’œuvre Entité = Q150 = langue française
Q15940225 P443 “LL-Q150 (fra)-Visiteur Journée 2 – 13 (Madehub)-château de Reichenstein.wav” P407 Q150
L’entité doit correspondre au mot prononcé. Information à récupérer manuellement et/ou en amont.

 

Élément invariable Récupérer la liste des contributions dans les téléversements Wikimédia Commons. Élément invariable Élément invariable

Ici, la ligne du tableau signifie : “le fichier sonore (LL-Q150…wav) va être ajouté à l’entité Château de Reichenstein (Q15940225) en tant qu’élément prononcé en français.”

Exemple : tableur utilisé en format ods : JEP2021- Fichier data structurée pour import dans Quickstatements.

 

2e étape : utiliser Quickstatements

Se connecter avec ses identifiants : Quickstatements.toolforge, créer un nouveau lot pour Wikidata et lui donner un nom.

Dans cet outil, deux possibilités, importer des commandes dans le format V1 ou bien en commandes CSV. Avec la structuration et le nettoyage des données lors de l’étape précédente, on a préparé un lot dans le format V1. Dès lors, il suffit de copier-coller les éléments du tableau (en omettant le nom des colonnes).

Cliquer sur “Importer des commandes dans le format V1”. L’outil Quickstatements propose alors un récapitulatif des commandes qu’il exécutera :

 

3ème étape : lancer le travail

S’il n’y a pas d’erreurs, on peut à présent lancer le travail. Il est possible de suivre la réalisation du traitement et de voir les lignes traitées correctement et celles qui comportent une erreur.

☞ En cas d’erreur : prendre connaissance de la syntaxe et s’assurer qu’il n’y a pas d’incohérences dans les commandes :  Help:QuickStatements/fr 

Capture d’écran de l’import du lot JEP lancé sur Quickstatements – septembre 2021

Lorsque le traitement du lot est terminé, il est possible de vérifier l’ajout de la déclaration “Prononciation” à l’entité dans Wikidata. Exemple avec le terme sketch (Q55760865).

 

Les autres termes pour enrichir le Wiktionnaire

Les fichiers sonores sans correspondance existante dans Wikidata ne disparaissent pas pour autant dans l’oubli ! Ils restent disponibles et accessibles à tous, si bien que la communauté des contributeurs peut s’en emparer pour enrichir les entrées du dictionnaire (Wiktionnaire) ou les articles encyclopédiques francophones (Wikipédia).La question d’un ajout automatique dans les entrées du Wiktionnaire doit encore être creusée.

À défaut, chacun peut ajouter à la main les lignes suivantes, en éditant le wikicode :

=== {{S|prononciation}} ===

* {{écouter|lang=fr|France (compléter le lieu de résidence du locuteur)|audio=LL-Q150 (fra)-nom de votre fichier enregistré.wav}}

Aide et documentation Aide:Prononciation. OpenRefine peut également faciliter la tâche en préparant la chaîne de caractères (exemple dans l’onglet 2 du fichier .ods proposé plus haut).

☞ Attention ! La variété des prononciations est une richesse, il ne faut pas supprimer les prononciations existantes en les remplaçant par les vôtres.

En conclusion

Cet atelier Lingua Libre a été une expérience enrichissante, qui a permis de rappeler au public l’importance de l’oralité non seulement comme patrimoine, mais encore comme objet de recherche scientifique en linguistique. Le Lab de la Bnu souhaite vivement renouveler la tenue de ce type d’atelier, aisément déclinable au gré de ses différentes animations culturelles et permettant d’impliquer un large public. Les prochaines éditions seront d’ailleurs l’occasion de monter en compétence sur le traitement de ces fichiers et de les repartager avec tous !

L’équipe du Lab reste disponible si vous avez des questions, à l’adresse lab@bnu.fr 



Citer ce billet
Madeleine Hubert (2021, 4 octobre). Organisation et valorisation de l’atelier Lingua Libre lors des JEP2021 | Tutoriel. Lieu de recherche : le carnet de la Bnu. Consulté le 29 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m48d

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search