Un fonds Paul Méfano à la BNU

Paul Méfano, compositeur et chef d’orchestre

Paul Méfano (1937-2020) est un des principaux compositeurs français de la seconde moitié du 20e siècle, un des représentants emblématiques, avec son ensemble musical 2e2m, de ce qu’on a appelé, à partir de 1945, la « musique contemporaine ». Il est élève de Milhaud et de Messiaen au Conservatoire de Paris, y étudie aussi auprès de Martenot et suit, au début des années soixante, les « Meisterklassen » de Stockhausen, Boulez et Pousseur à l’Académie de musique de Bâle, tout en participant aux cours d’été de Darmstadt et aux concerts du Domaine musical à Paris. En 1972, il fait partie des cofondateurs de l’ensemble 2e2m (« Études et expressions des modes musicaux »), basé à Champigny-sur-Marne et dont il prendra la direction pendant plusieurs décennies. Ensemble clé dans la diffusion de la musique d’avant-garde en France, 2e2m a donné, sous la direction de Méfano, plusieurs centaines de créations mondiales ou européennes (on en comptait plus de 500 au début des années 2000), et a fortement contribué à la diffusion de la musique contemporaine en France, notamment par de nombreux enregistrements. Méfano a également enregistré des classiques du 20e siècle comme la version originale en allemand et la version française du Pierrot lunaire, op. 21, d’Arnold Schoenberg (avec Sophie Boulin, en 1996), un enregistrement dont il était très fier. Il a aussi contribué à la diffusion en France des œuvres des compositeurs déportés par les nazis à Theresienstadt tels que Gideon Klein ou Viktor Ullmann, dont il créa en France l’opéra Der Kaiser von Atlantis, en 1995 au Centre Pompidou de Paris.

« Autour et avec Paul Méfano au Studio 104 »

En 1989, Méfano est nommé professeur de composition au Conservatoire de Paris, puis directeur du Conservatoire de Versailles en 1996. Parallèlement, il a fondé aussi deux maisons d’édition pour la promotion de la musique nouvelle : les Éditions du Mordant et les Éditions musicales européennes. Parmi ses œuvres, qui embrassent tous les genres, on peut citer Involutive (1958), Madrigal (1962), Paraboles (1965), Interférences (1966), Signes/Oubli (1972), Ondes, Espaces mouvants (création aux Rencontres internationales de musique contemporaine de Metz le 20 novembre 1975 sous la direction de Gilbert Amy), de nombreuses compositions pour flûte ou encore l’opéra Micromégas d’après Voltaire (1978).

Un fonds pour Strasbourg

Paul Méfano en discussion avec Gérard Geay au Conservatoire de Strasbourg

Comme musicien, professeur, interprète et organisateur de concerts, Méfano fut incontestablement une figure centrale de la vie musicale française du dernier tiers du 20e siècle. La BNU, qui souhaite développer, en étroite collaboration avec le Département de musicologie de l’Université de Strasbourg, une politique d’accueil de fonds de compositeurs, avait pris contact avec lui dès 2016, afin de voir s’il serait possible, à terme, d’accueillir un fonds d’ « archives Méfano » à la bibliothèque. Cette démarche prenait place dans la volonté de valoriser le rôle joué par Strasbourg, et le Grand Est en général, dans la promotion et la valorisation des musiques savantes de la modernité (Rencontres internationales de musique contemporaine de Metz, festival Musica, résidences organisées par le labex GREAM et la HEAR, présence des Percussions de Strasbourg…), sans oublier que la BNU conserve déjà d’importants fonds musicaux ou musicologies (fonds Marie Jaëll, fonds Boulet-Devraigne, fonds Christophe Bertrand…). Après une visite de la bibliothèque par le compositeur au printemps 2016, décision fut prise d’un don de ses archives personnelles en lien avec ses activités de musicien et de chef d’orchestre, d’une importante documentation conservée dans les locaux de 2e2m (livres, partitions annotées, programmes de concerts, manuscrits, photographies et papiers divers) et de la constitution d’un fonds Méfano. L’accord définitif de don eut lieu au début de l’été 2020, quelques mois avant la mort de Paul Méfano le 15 septembre, sa veuve Jacqueline (elle-même pianiste réputée) ayant officialisé le don en juin 2021. L’ensemble des documents a rejoint depuis cette date la bibliothèque.

Le fonds Méfano : principales caractéristiques

Le fonds Méfano est donc à l’image des différentes facettes du musicien, tour à tour compositeur, directeur artistique et musical, et pédagogue.

Riche de plusieurs centaines de pièces, il se compose principalement de partitions annotées dont quelques manuscrits autographes, d’archives et de correspondances professionnelles, ainsi que d’une part non négligeable de documentation sonore.

Un premier travail d’inventaire a permis d’en dessiner les contours de la manière suivante :

  • l’œuvre musicale, c’est-à-dire les compositions de Paul Méfano, représente environ 60 cml.

Elle se compose de nombreuses partitions imprimées, parfois annotées : citons de manière non exhaustive Involutive, They, Estampes japonaises, Dragonbass ou encore Paraboles ; de remarquables manuscrits autographes, tels que les calques de Micromégas, La Cérémonie ou encore À Bruno Maderna.

Portraits de Méfano et rouleaux de partitions de Micromégas

Notons au passage la présence de partitions de travail, également annotées par son épouse Jacqueline Méfano.

Méfano ayant composé pour toutes les formations, les partitions sont de forme et de nature diverses : partitions de musique de chambre ou pour orchestre, de musique vocale, d’œuvres lyriques ou bien encore d’œuvres pour bande magnétique. Pour la plupart annotées, elles constituent un riche témoignage et champ d’investigation pour la recherche et la création, et reflètent également l’éclectisme musical du compositeur.

Bandes magnétiques de la Messe des voleurs et vinyles

En complément de ce fonds de partitions, il faut ajouter quelques documents sonores : citons par exemple les bandes magnétiques de La Messe des voleurs, N ou À Bruno Maderna, une dizaine de vinyles et une vingtaine de CD, la plupart étant des compositions de Méfano interprétées par son ensemble 2e2m.

 

 

 

  • en regard de son œuvre musicale, une bibliothèque de partitions fournie d’environ 2 ml, constituée de partitions de direction, imprimées et le plus souvent annotées, issues de compositeurs divers : L. Berio, F. Donatoni, B. Maderna, C. Ives, P. Boulez ou encore M. Kagel… Cet ensemble reflète quelques grandes trajectoires de la création musicale de la seconde moitié du XXe siècle.
  • quelques éléments d’une bibliothèque de livres portant sur l’histoire de la musique et ses institutions.
  • une large part d’archives professionnelles qui témoignent de ses premières activités d’étudiant auprès des maîtres précités (précieuses notes de cours, dossiers et analyses), puis de son activité en tant que directeur musical de l’ensemble 2e2m d’une part et directeur de conservatoires d’autre part (nombreuses brochures, programmes de concerts, affiches et dossiers de presse). Une riche correspondance professionnelle avec le milieu musical (éditeurs, interprètes, compositeurs), ainsi que quelques documents photographiques, viennent compléter ces archives.
  • Notons enfin une part non négligeable de travaux de composition réalisés par ses étudiants des classes de composition et d’orchestration, qui nous rappelle que Méfano, comme pédagogue, était résolument tourné vers la transmission aux jeunes générations.

Ce premier état des lieux se poursuivra à la rentrée universitaire par un travail de signalement et de dépouillement détaillé des archives produites par Paul Méfano. Réalisé avec le concours d’étudiants de musicologie, ce travail sera également l’occasion de poursuivre de manière fructueuse la collaboration de la Bnu avec le département de musicologie de l’Université de Strasbourg

(NB : les archives proprement liées à l’ensemble 2e2m ne font pas partie de ce fonds et sont conservées à la direction dudit ensemble).

 

Anne-Lise Brun, Christophe Didier

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search