Un des grands dialogues spirituels du 20e siècle : Édition de la correspondance entre Jacques Maritain et Louis Massignon

Écrites un demi-siècle durant, de la veille du premier conflit mondial (1913) à la fin de la Guerre d’Algérie (1962), les 492 lettres et cartes échangées par Louis Massignon (1883-1962) et Jacques Maritain (1882-1973), Raïssa Maritain (1883-1960) y figurant plus passagèrement, apparaissent comme un des grands dialogues spirituels du 20e siècle. Un concert intérieur tendu et vibrant qui unit deux hommes apparemment dissemblables mais que soude l’essentielle vérité : celle de leur foi en Christ. En effet, si Maritain est l’homme de la clarté radieuse, d’explicitations calmes et rigoureuses, proche des milieux artistiques et cheville ouvrière d’un néo-thomisme où la raison rayonne, portée par la grâce, un défenseur d’Israël persécuté, Louis Massignon, professeur au Collège de France, initiateur de l’islamologie mystique par ses travaux sur Hallaj, incarne la passion doloriste et sacrificielle d’un catholicisme issu de Huysmans et de Charles de Foucauld, une âme encordée à la Croix du Golgotha, marquée par le message de Gandhi, dont la vocation fut la défense des plus pauvres, au premier rang desquels les victimes de l’ordre colonial et le peuple palestinien. Massignon-Maritain, fraternellement dissemblables, que des combats et des dévotions communes surent néanmoins rapprocher : un amour pèlerin pour Notre-Dame de la Salette, une vision tragique commune de l’histoire, imprégnée du millénarisme d’un Léon Bloy, qui trouva à s’exprimer lors des multiples conflits qui marquèrent leur siècle.

Cette correspondance constitue un jalon essentiel, catholique, humaniste et mystique, pour la compréhension du 20e siècle. Le volume est accompagné d’un appareil critique très détaillé et intégré au texte, qui permet contextualisation et accès à tous les lecteurs.

Les lettres adressées par Louis Massignon à Jacques Maritain sont conservées dans le fonds Jacques et Raïssa Maritain de la Bnu de Strasbourg.

Correspondance Jacques Maritain – Louis Massignon 1913-1962,  Édition établie, annotée et présentée par François Angelier, Michel Fourcade et René Mougel Paris, Desclée de Brouwer, 2020, 900 p.

Les éditeurs scientifiques :

Producteur à France-Culture (Mauvais Genres), collaborateur du Monde des livres, François Angelier, auteur de travaux sur François de Sales, Hello, Huysmans, Claudel, Massignon et Bernanos, travaille depuis vingt ans sur la figure, la pensée et l’action de Louis Massignon.

Michel Fourcade enseigne l’histoire religieuse et culturelle contemporaine à l’Université Paul Valéry-Montpellier III. Il préside le Cercle d’études Jacques et Raïssa Maritain, après leur avoir consacré sa thèse (Feu la modernité ? Maritain et les maritainismes, Arbre bleu éditions, 2020) et de nombreux travaux.

Secrétaire et archiviste du Cercle d’études Jacques et Raïssa Maritain jusqu’en 2014, René Mougel a été notamment l’artisan de la publication des œuvres complètes de Jacques et Raïssa Maritain (17 vol.), et de leur correspondance avec le cardinal Journet (6 vol.)

 

Michel Fourcade


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search