Poids et mesures dans l’Egypte musulmane / Islamic weights and vessel stamps from Egypt

La BNU conserve une collection de poids et estampilles en verre parmi les plus importantes au monde : 1213 objets très majoritairement d’origine égyptienne, de la période omeyade à la période mamelouk (entre les 7e et 15e siècles de notre ère). Ces objets, rassemblés entre 1883 et 1903 par Julius Euting, l’un des pères fondateurs de la bibliothèque, proviennent essentiellement de la cité de Fostat qui fut la première capitale arabe de l’Egypte (aujourd’hui englobée dans le Vieux-Caire). Fostat était durant le Moyen Age un centre important de production de ce matériau qui constitue aujourd’hui une source significative pour l’étude de la vie économique et sociale du Moyen Orient médiéval.

Si la fonction exacte de ces artefacts a suscité d’intenses débats scientifiques durant plus de 150 ans, il semble établi depuis peu que les inscriptions dont ils sont porteurs attestent de leur usage et de leur fonction d’unités de poids et de mesure, notamment pour des articles alimentaires et de petite droguerie.

En 2018, l’Institut de Recherche sur les ArchéoMatériaux Centre Ernest-Babelon UMR 5060 d’Orléans a procédé à une analyse portant sur 170 échantillons sélectionnés parmi les collections de la BNU et du Département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre. L’analyse visait à affiner les connaissances sur les techniques de production verrières islamiques, particulièrement égyptiennes, et leur évolution entre les 7e et 11e siècles. La méthode d’analyse employée a été la spectrométrie de masse associée à un plasma couplé par induction avec micro-prélèvement par ablation laser (LA-ICP-MS). Les résultats de cette recherche sont publiés dans Journal of Archaeological Science 104 (2019) 10-18 et consultables ici :

https://doi.org/10.1016/j.jas.2019.02.001 ou https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S030544031830685X

Ce travail fait suite à une première analyse menée en 1985 et 1988 et s’appuie également sur l’important travail d’inventaire et de description mené par Éric Ollivier (Collège de France) : Poids et mesures de l’Egypte musulmane : poids et estampilles en verre de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, Paris, Collège de France, Strasbourg, Bibliothèque nationale et universitaire, à paraître.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search