Retour sur l’exposition Mahâbhârata, fragments et relectures

Reportée en raison de la pandémie de la Covid-19, l’exposition Mahâbhârata, fragments et relectures n’aura pu être ouverte que sept jours à peine en mars dernier.

Ce monument de la littérature mondiale, le Mahâbhârata est une des grandes épopées de l’Inde, à côté du Ramayana ; il se manifeste sous de multiples formes et anime de ses innombrables avatars la vie culturelle au-delà du sous-continent. Dans le cadre d’Arsmondo 2020, la Bnu s’est associée à l’Opéra du Rhin, en portant à la connaissance du large public sa richesse documentaire autour de la littérature épique indienne.

L’exposition apporte des précisions sur ce qu’est le Mahâbhârata et plus largement sur l’épopée indienne, en situant les grands textes les uns par rapport aux autres, pour y voir plus clair. Inaugurée en mars 2020, l’exposition « Mahâbhârata, fragments et relectures » n’a pas pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire et a été reportée en 2022. Mais une visite virtuelle a pu être réalisée par les équipes de la bibliothèque durant l’été pour conserver une trace de l’important travail réalisé principalement en interne. Cette vidéo est disponible sur la chaîne Youtube de la Bnu.

Le commissariat de l’exposition a été assuré par Daniel Bornemann (Bnu) assisté de Zuzana Bartova (Bnu), Annick Bohn (Bnu), Elsa Cuillé (Bnu), Frédérique Ruch (Bnu) et d’Emilie Sartelet (Bnu).


Jérôme Schweitzer

Directeur du pôle Partage, diffusion et réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search