Goethe par exemple !


Des nouvelles de l’exposition Goethe à Strasbourg, l’éveil d’un génie

Commissariat : Florian Siffer (Cabinet des Estampes et des Dessins), Aude Therstappen (Bnu)
Galerie Heitz- Palais Rohan : date à préciser – jusqu’au 29 mars 2021

 

Goethe par exemple, c’est le titre choisi pour les essais sur Goethe auxquels Hans Blumenberg a travaillé pendant de longues années et qui sont parus de manière posthume. Goethe par exemple est une citation de Nietzsche. A propos du subtil art qui consiste à réussir sa vie, Nietzsche remarque qu’il est important de prendre ses distances vis à vis de soi-même, « nicht so genau sehen zu wollen », ne pas vouloir regarder trop finement, trop précisément. Et dans cet art, également, Goethe était passé maître « Dieses Kunststück verstand zum Beispiel Goethe »1. Goethe a en effet magistralement réussi à mettre sa vie en scène, notamment dans ses mémoires comme il s’est très tôt appliqué à contrôler les éditions des ses œuvres complètes.  Dans son autobiographie Poésie et Vérité2, il consacre une place importante à son séjour strasbourgeois qui l’a consacré poète et auteur.
Conscient de l’importance fondamentale de l’optique et donc de la distance choisie, l’exposition a fait le choix original de se concentrer sur une seule année, celle, d’avril 1770 à août 1771, que passe Goethe à Strasbourg. Ce parti-pris peut sembler étonnant mais cette période exercera une grande influence sur le jeune homme de 21 ans.  Après des études à Leipzig marquées par de nombreuses rencontres mais aussi par une grave maladie, le père de Goethe décide d’envoyer son fils parfaire ses études de droit à Strasbourg, ville frontière entre la France et l’Allemagne qui devait constituer le premier pas d’une future carrière de diplomate à Versailles. L’exposition retrace le parcours de Goethe, le suivant pas à pas dans sa découverte de la ville et de l’Alsace.

Les points forts de l’exposition s’attachent aux découvertes et aux enthousiasmes de Goethe : l’université, la cathédrale, l’entrée de la dauphine, officiellement remise à la France sur l’île aux épis, au milieu du Rhin, le cercle d’amis, la figure de mentor de Johann Gottfried Herder et évoque également le Strasbourg de cette fin de 18e siècle, dont la tradition d’artisanat reflétait le raffinement.

L’exposition rassemble environ 120 œuvres des Musées de Strasbourg, ou de collections publiques et privées. Fruit d’un partenariat entre les Musées de Strasbourg et la Bibliothèque nationale et universitaire (Bnu), elle fournit l’occasion de valoriser l’exceptionnel fonds de la Bnu, avec notamment 2250 ouvrages dont une centaine du XVIIIe siècle. Les manuscrits et correspondances autographes permettent de documenter la production du jeune Goethe.

Le catalogue retrace à la fois l’influence du séjour alsacien sur Goethe mais aussi les différents visages du Strasbourg qu’il a parcouru d’un point de vue architectural, artistique et littéraire. Quel héritage Goethe a-t-il laissé dans la ville? Des monuments aux noms de rue ou de lieu et jusqu’aux publications et commémorations on assiste, peu à peu, à la constitution d’une géographie locale de l’écrivain. Le catalogue propose un ensemble d’essais et de nombreuses illustrations, avec les contributions de Raymond Heitz, Roland Recht, Florian Siffer, Christophe Didier, Viktoria von der Brüggen, Mathieu Schneider, Alexandre Kostka, Aude Therstappen et Bernadette Schnitzler.

En savoir plus :
Sur le site des musées de Strasbourg
Le catalogue de l’exposition
Les manuscrits Goethe de la Bnu

  1. Cit. Friedrich Nietzsche, Menschliches Allzumenschliches. Gesammelte Werke, vol. 13, p. 244. []
  2. Cit. Johann Wolfgang Goethe, Aus meinem Leben. Dichtung und Wahrheit : Souvenirs de ma vie, Poésie et vérité, trad. de Pierre du Colombier, Paris, 1941, réed. 1991. []

Aude Therstappen

Directrice adjointe du pôle Services et collections

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search