Retour sur la 2ème campagne #1lib1ref de Wikipédia

La campagne #1lib1ref est revenue pour sa deuxième édition du 15 mai au 5 juin 2020. La Bnu, qui avait précédemment participé à l’édition de janvier, a poursuivi ses efforts.

L’initiative #1lib1ref (le diminutif de 1 librarian = 1 reference, en français : un bibliothécaire pour une référence) invite les bibliothécaires à corriger des références bibliographiques afin d’améliorer la qualité des articles. Lors des premières semaines de confinement, la plateforme francophone Wikipédia a vu son nombre de consultations augmenter significativement, comme l’illustre ce graphique qui comptabilise le nombre de pages consultées pour la période du 1er mars au 1er juin 2020.

Statistiques du 1er mars au 1er juin 2020 sur le Wikipédia francophone. Disponible sur Wikitools

 

Dans ce contexte particulier, il était important de pouvoir compter sur la campagne pour étayer les citations avec des références afin d’orienter le lecteur vers des sources fiables et de qualité. Contrairement à l’édition précédente, les locaux de la bibliothèque n’ont pas accueilli d’atelier, mais le DataLab a proposé un système de participation intégralement à distance avec la mise en place d’une salle virtuelle accessible selon des horaires fixes ainsi qu’une personne ressource attentive aux problèmes rencontrés.

D’autres bibliothèques universitaires françaises ont participé à cette campagne (Nancy, Marseille, Rennes, Paris, Perpignan…) aux côtés d’autres bibliothèques partout dans le monde. Au total, la campagne internationale a rassemblé une quarantaine d’institutions. A l’échelle de la Bnu, elle a réuni 7 contributeurs actifs pour l’ajout de 195 références. 140 articles ont ainsi été modifiés dans ce sens sur des sujets très variés : Elias Schad, Dino Buzzati, Cuisine italienne, Venise, Dopage (sport), 6 mai, Dodo (oiseau), Antoine de Saint-Exupéry…

Source : Tableau de bord

Merci à tous les participants pour cette expérience ! Les projets autour de l’amélioration de l’encyclopédie en ligne ne manquent pas et le DataLab espère à nouveau se mobiliser sur d’autres actions similaires.

 

A lire aussi

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.