Rencontres avec la chorégraphe Mathilde Monnier #3

Dans le cadre de la résidence de Mathilde Monnier à l’Université de Strasbourg (de janvier à mai 2020). Avec Jean-Luc Nancy (philosophe), Rodolphe Burger (compositeur) et Simon Delétang (metteur en scène et comédien).

Leurs échanges porteront sur le Lenz de Büchner qui a servi de point de départ à l’oeuvre de Mathilde MonnierDéroutes. Cette rencontre sera également l’occasion d’un mini concert exceptionnel de chansons de Rodolphe Burger autour du projet Lenz (mené en collaboration avec Jean-Luc Nancy).

Deux autres rencontres avec David Le Breton (sociologue) et Irène Filiberti (dramaturge et critique), puis avec Bruno Bouché (chorégraphe et directeur du Ballet de l’Opéra du Rhin) et Gérard Mayen (journaliste et critique), prévues respectivement les 12 février et 3 mars 2020, porteront sur les usages et pratiques de la marche dans l’histoire de la danse, la philosophie et, plus largement, les sciences humaines.

Ce cycle de conférence « Déroutes ou la marche en danse » a comme objet de déplier les enjeux esthétiques, politiques et historiques à partir d’un geste élémentaire : la marche. Ce thème qui s’inscrit dans l’histoire de la danse contemporaine à travers des forces militantes, politiques mais aussi dans une multitude de gestes créatifs, d’expérimentations et d’explorations artistiques, sera l’occasion de trois rencontres qui mettront en dialogue Mathilde Monnier avec des invités venus d’horizons différents.

Mardi 3 mars 2020 à 18h30 | Auditorium 1er étage  | Entrée libre, sur réservation 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.