[journées d’études] les Savoirs du nord ÉVÉNEMENT ANNULÉ

ÉVÉNEMENT ANNULÉ

La Bnu accueille les 13 et 14 mars 2020 les journées d’études consacrées aux Savoirs du nord . Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des activités liées aux études nordiques, un domaine labellisé Collex-Persée de la Bnu.

Approches papier et numériques

Les études sur la réception et la transformation du savoir social prennent de l’ampleur ces dernières années, particulièrement dans le domaine des études sur le Nord. Les circulations du savoir du Nord, leurs interférences culturelles et réceptions mutuelles en Europe du Nord et au-delà ont fait l’objet de plusieurs nouvelles études. Ce renouveau semble être lié aux transformations du paysage médiatique qui a notamment lieu depuis le début du 21e siècle. Les moyens de la circulation du savoir ont profondément changé, ce qui invite à une réflexion sur les conditions culturelles du savoir et de son histoire. Cependant, ces transformations ont également eu une influence sur les études scientifiques elles-mêmes grâce à un accès facilité aux sources primaires et secondaires en version numérisée et aux nouvelles approches quantitatives qui transforment profondément nos méthodes de travail.

Dans la suite des journées d’étude organisées depuis 2016 autour des mythèmes du Nord, nous invitons donc à réfléchir sur ces évolutions à travers des études de cas ou des réflexions théoriques.

Organisé par Alessandra Ballotti (Université de Haute Alsace, Mulhouse), Thomas Mohnike (Université de Strasbourg), Pierre-Brice Stahl (Sorbonne Université, Paris).

Entrée libre et gratuite sans inscription (auditorium, 1er étage)

Programme :

Vendredi 13 mars 2020

9h30-10hintroduction
10h-10h45Daniel Chartier (Université de Montréal)
L’imaginaire du Nord comme système de signes: outils logiciels pour l’étude du Nord comme archive et patrimoine
10h45-11h30Alexandre Simon-Ekeland ( Université d’Oslo)
Etudier la géographie imaginée des régions polaires à travers la presse française (1870-1940)
11h30-12h15Alexandre Zeitler ( Université de Strasbourg)
A digital approach to the discursive construction of national identity: the example of the Sámi council’s declarations
12h15-14hPause-midi
14h-14h45Troy Wellington Smith ( Université de Berkeley)
Reconstructing the Knowledge of Kierkegaard’s Readership on Paper 
14h45-15h30Davide Finco ( Université de Gène)
Danish Mythemes of the Late 1920s: Karin Michaëlis’ Bibi. En lille Piges Historie (1927, 1929), Hans Kirk’s Fiskerne (1928) and Jens August Schade’s Sjov i Danmark (1928)
15h30-16hPause-café
16h-16h45Anders Löjdström ( Université de Lille)
Selma Lagerlöf, un mythème du Nord ?
16h45-18hThomas Mohnike ( Université de Strasbourg)
Alessandra Ballotti (Mulhouse), Claire McKeown (Nancy) : Mythèmes in action


 
Samedi 14 mars 2020

9h-9h45Alessandra Orlandini Carcreff (Sorbonne Université)
Le dieu forgeron. Histoire d’une divinité-mythème
9h45-10h30Virgine Adam (Sorbonne Université)
Blóðörn: l’aigle de sang dans les nouveaux médias
10h30-11hPause-café
11h-11h45Maria Hansson (Sorbonne Université)
L’image du folkhem dans les médias à travers l’étude du film suédois Border (Gräns)
11h45-12h30Valentine Royaux ( Université de Strasbourg)
La diffusion des représentations égalitaires scandinaves : le cas de la Suède et de Mirror’s Edge
12h30Clotûre

Télécharger le programme sur le site de la Bnu


Jérôme Schweitzer

Directeur du pôle Partage, diffusion et réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search