La Bibliographie alsacienne : un outil de la Bnu au service de la recherche locale

La Bibliographie alsacienne est une bibliographie régionale, son objectif consiste à signaler l’ensemble des publications concernant l’Alsace. Les prémices de ce travail sont apparues dès 1861 dans la Bibliographie alsacienne. Par la suite ce travail de recension fut successivement accompli par la Faculté des lettres de l’Université de Strasbourg, par les Archives départementales du Bas-Rhin et, depuis 1965, par la Bnu.

Profondément remaniée en 2004, la Bibliographie alsacienne reste un élément essentiel de la politique menée par la Bnu afin de rassembler et de référencer la collection la plus exhaustive possible dans le domaine des alsatiques. Dans le contexte actuel de développement des moyens de diffusion de l’information scientifique, les objectifs et les missions de la Bibliographie alsacienne sont en pleine recomposition.

La Bibliographie alsacienne aujourd’hui

La Bibliographie alsacienne se caractérise par l’encyclopédisme des sujets abordés : elle ne se limite pas au domaine historique mais s’étend à de nombreuses autres disciplines comme l’architecture, les sciences religieuses, la vie économique, la géographie ou la botanique, etc. Elle vise à signaler l’évolution régulière des savoirs sur l’Alsace. Sa seconde caractéristique est l’exhaustivité de la recension. La bibliographie signale toutes les publications quelques soient leur formes, leurs supports, leurs modes de parution. Elle recense bien évidemment les monographies et dépouille les articles contenus dans plus de 120 titres de périodiques. De fait, la Bibliographie alsacienne contribue à la mise en valeur des travaux scientifiques menées sur Alsace, qu’ils soient d’origine universitaire ou non. La bibliographie permet également le signalement régulier de l’importante activité des sociétés savantes alsaciennes.

Autre élément essentiel : la Bnu gère le dépôt légal imprimeur des départements alsaciens, ce qui contribue encore à assurer l’exhaustivité de son activité de signalement. Cette notion implique également pour la Bibliographie alsacienne qu’elle ne soit pas sélective, mais qu’elle recense toutes les publications quelque soit leur niveau. Il s’agit d’un choix délibéré lié au fait que la bibliographie se limite qu’à deux départements et que le volume de notices reste, de fait, maîtrisable. Grâce à ces multiples facteurs, chaque année le Pôle documentaire des alsatiques rédige près de 2000 nouvelles notices dans la Bibliographie alsacienne.

Comment l’utiliser ?

Les notices sont rassemblées sous la nature « notice analytique »

L’ensemble des notices de la Bibliographie alsacienne produites à partir de 1983 est disponible dans le catalogue de la Bnu en sélectionnant l’onglet dédié de ce dernier.

Elles complètent le signalement offert par le catalogue commun avec les bibliothèques de l’enseignement supérieur en Alsace.

Enjeux actuels

Qu’il s’agisse d’articles ou de monographies, les titres signalés concernent non seulement l’Alsace, mais plus largement l’ensemble de l’espace du Rhin supérieur. Fort de cette caractéristique, la Bnu est régulièrement présente lors des réunions du groupe de travail Regionalbibliographie sous l’égide de l’Association des bibliothécaires allemands. Cette rencontre annuelle permet de suivre le développement de cette activité de signalement inscrite dans les statuts des Landesbibliotheken allemandes et de rendre compte de l’action de la Bnu dans ce domaine.

Le titre de la revue de publication, le titre de l’article, le nombre de pages, l’année et le numéro de parution sont signalés. La localisation permet de retrouver l’article dans les bibliothèques du site universitaire alsacien

La bibliographie alsacienne doit également s’adapter à la diffusion des textes d’intérêt scientifiques directement en ligne sur des bases en ligne comme Persée, revues.org ou des archives ouvertes comme HAL. Un travail de réflexion est actuellement en cours pour développer davantage de liens avec les ressources signalés par des moteurs de recherche comme Isidore.


Jérôme Schweitzer

Directeur du pôle Partage, diffusion et réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search