[Colloque] Histoire sensorielle de la Grande Guerre

La Bnu accueille le samedi 15 juin la seconde journée du colloque junior du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne organisé par Pierre-Louis Buzzi et Nina Régis, rendez-vous dans l’auditorium de la bibliothèque !

Toute expérience de guerre engage les corps. Pourtant, ce vécu charnel reste difficile à saisir. Pour y parvenir, nous proposons d’aborder les expériences corporelles à travers les sens. Défini par le dictionnaire Le Littré comme « appareil qui met l’homme et les animaux en rapport avec les objets du dehors par le moyen des impressions que ces objets font directement sur lui » ou encore par l’Académie Française comme « faculté de l’homme et des animaux de percevoir les impressions faites par les objets extérieurs », les cinq sens font le lien entre corps et environnement. Au cours de la Première Guerre mondiale, ils sont non seulement invoqués, mais poussés à des seuils de tolérance extrêmes. Ce colloque a pour objectif d’encourager l’écriture d’une histoire sensorielle de la Grande Guerre en rassemblant et en structurant les résultats de recherche de jeunes chercheurs, et en proposant une nouvelle focale sur l’expérience du conflit. Aussi bien pour les civils que pour les combattants, il s’agira de dessiner les paysages sensoriels, du conflit, sur ses différents fronts, occidentaux et extra-occidentaux.

Programme

VENDREDI 14 JUIN – MISHA

13h45 Accueil et mot de bienvenue
Pierre-Louis BUZZI, Université de Lorraine
Nina RÉGIS, Université Sorbonne Nouvelle

14h Introduction scientifique
Hervé MAZUREL, Université de Bourgogne

I. L’ODORAT ET LE GOUT, SENTIR ET GOUTER LA GUERRE

Président de séance : Daniel Fischer, Université de
Lorraine

14h30 « Nous mangeons et buvons en leur compagnie sans répugnance » : ressentir, côtoyer, décrire les morts au front
Thomas CORNAZ, Université de Genève

15h Le dégoût du pain de guerre : faire la part entre représentations françaises et expériences allemandes
Nina RÉGIS, Université Sorbonne Nouvelle

15h45 PAUSE

II. L’OUÏE : QUAND LA GUERRE SE FAIT ENTENDRE

Président de séance : Daniel Fischer, Université de Lorraine

16h Un protagoniste à part entière : le paysage sonore dans les journaux personnels des occupés de la Grande Guerre
Ilona DAUW, Université Catholique de Louvain, Université de Leipzig

16h30 La guerre en sourdine. Paradoxes de l’expérience combattante en fortification permanente
Mathieu PANORYIA, Service Historique de la Défense

17h Pour une anthropoétique de l’ouïe dans la Grande Guerre
Julia RIBEIRO, School of Advanced Study, Londres

III. TRANSMETTRE LES SENS

Présidente de séance : Nina Régis, USN

17h45 Les sens de la guerre au musée et dans l’art
Camille GRAPA, Université Sorbonne Nouvelle
Monika LILKOV, Université de Strasbourg

18h30 Questions et discussion de clôture

SAMEDI 15 JUIN – BNU

9h15 Accueil

IV. LE TOUCHER : LA GUERRE COMME PRESQU’ILE ?

Président de séance : Pierre-Louis Buzzi, Université de de Lorraine

9h30 Canines and conflict : understanding the importance of touch in human-animal relationships in the Great War
Blacke BROTZE, Université de l’Ohio

10h Le Songe de Montherlant, une jeunesse sensuelle à l’épreuve de la guerre
Clarisse COUTURIER-GARCIA, Université Bordeaux Montaigne

10h45 PAUSE

V. VOIR EN GUERRE

Président de séance : Raphaël Georges, Université de Strasbourg

11h Ce que la nuit fait aux sens : l’exemple du 47e RI
Erwan LE GALL, Hautes Études Internationales et Politiques, Rennes

11h30 Infirmières indifférentes ? Insensibiliser son regard face aux blessés de la face
Einar-Sigurður EINARSSON, Université Paris-Cité

12h15 Pause déjeuner

VI. VOIR LA GUERRE

Présidente de séance : Larissa Wegner, Université de Fribourg-en-Brisgau

14h Faire une histoire sensorielle du Comité Américain des Régions Dévastées (CARD) en Picardie
Chloé PASTOUREL, Université Clermont Auvergne

14h30 De la contemplation à la désolation. Les combattants face aux destructions de la forêt
Pierre-Louis BUZZI, Université de Lorraine

15h15 PAUSE

VII. L’EXPERIENCE SENSORIELLE DE LA CAPTIVITE

Présidente de séance : Larissa Wegner, Université de Fribourg-en-Brisgau

15h30 Les cinq sens en captivité militaire
Christophe WOEHRLE, Université de Bamberg

16h S’évader par les sens : l’expérience sensorielle de la captivité en Allemagne durant la Première Guerre mondiale
Davye CESBRON, École des Hautes Études en Sciences Sociales

16h45 SYNTHÈSE ET DISCUSSION FINALE

17h30 Fin du colloque

Comité d’organisation

Pierre-Louis Buzzi, Doctorant en histoire contemporaine, université de Lorraine – (CRULH – EA 3945)
Nina Régis, Docteure en études germaniques, Université Toulouse Jean-Jaurès (CREG – EA 4151), ATER en études germaniques, Université Sorbonne Nouvelle (CEREG – EA 4223)

Comité scientifique

Damien Accoulon, Doctorant et ATER en histoire contemporaine, Université Paris Nanterre.
Emmanuelle Cronier, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université de Picardie Jules Verne
Ute Frevert, Professeure d’histoire contemporaine et directrice du département « histoire des émotions », directrice du Max-Planck-Institut für Bildungsforschung (Berlin)
Gundula Gahlen, Membre scientifique de la chaire d’histoire contemporaine de l’Université de Munich
Oliver Janz, Professeur d’histoire contemporaine, Université libre de Berlin.
Hervé Mazurel, Maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Bourgogne
Clémentine Vidal-Naquet, Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, Université de Picardie Jules Verne

Contact

colloque.sens@gmail.com

Source de l’image d’illustration sur Numistral : Die zehn Gebote des Soldaten


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jérôme Schweitzer (14 juin 2024). [Colloque] Histoire sensorielle de la Grande Guerre. Lieu de recherche : le carnet de la Bnu. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11tkx


Jérôme Schweitzer

Directeur du pôle Partage, diffusion et réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search