Numistral : un projet partenarial

Projet partenarial depuis ses origines, le portail Numistral est porté par l’Université de Strasbourg, l’Université de Haute Alsace et la Bnu dans le cadre du site universitaire alsacien.

Des coopérations culturelles et scientifiques

La constitution des collections numérisées présentes dans Numistral est, en effet, le résultat de nombreux projets, dont une grande partie est mené en coopération avec divers acteurs du territoire :

Ces projets renforcent les synergies existantes à l’échelle du territoire. Ils permettent de compléter des corpus existants parfois dans les bibliothèques universitaires, mais aussi et surtout de mettre à disposition de la communauté universitaires et de bien d’autres publics la richesse du patrimoine écrit conservé en Alsace.

Les Bibliothèques universitaires du site alsacien contribuent ainsi à mettre à disposition de leurs publics des éléments du patrimoine écrit qui seront autant de sources et de ressources disponibles pour mener à bien de nouveaux projets de recherche. Des corpus spécifiques comme ceux dédiés à la presse locale, au théâtre alsacien ou aux thèses universitaires ont ainsi pu être bâti à partir de ces partenariats et servir de base au développement de projets de recherche.

[Claudii Ptolomei viri alexandrini Cosmographie octavus…], 1482, Médiathèque protestante de Strasbourg

Des partenaires scientifiques

Sur la base de ces partenariats désormais bien établis, Numistral s’ouvre à d’autres institutions comme la Bibliothèque municipale de Mulhouse qui rejoint désormais la gouvernance de Numistral aux côtés du Service des bibliothèques de l’Université de Strasbourg, du Learning center de l’UHA et de la Bnu.

Les collections numérisées de la BM de Mulhouse sont progressivement versées dans Numistral. Elles seront désormais également visibles dans Gallica puisque les deux bibliothèques numériques sont interopérables.

Les collections numérisées mulhousiennes gagnent ainsi en visibilité et facilitent leur diffusion afin de créer de nouvelles ressources disponibles pour le public universitaires et les autres.

La coopération avec la BM de Mulhouse s’étend aussi, concernant la Bnu, au co-portage de projets de numérisation tel qu’une réponse à l’appel à numérisation national en sport porté par la Bibliothèque nationale de France, l’Université de Paris-Saclay et le Musée national du sport. Un corpus consacré au sport alsacien est en cours de numérisation et participera à la valorisation du patrimoine sportif dans le cadre des événements liés à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à Paris.

À l’instar du réseau Collex-Persée dont les collections labellisées ont largement concerné des institutions même en dehors du champ de l’enseignement supérieur et de la recherche, Numistral s’ouvre donc à de nouveaux partenaires qui partagent avec les universités alsaciennes et la Bnu leurs objectifs de diffusion du patrimoine et de réutilisation de ce dernier dans le cadre de nouveaux projets à venir.

Perspectives

Un patrimoine diversifié à l’honneur

Les équipes en charge du pilotage du portail ont mené une réflexion autour de sa politique documentaire, appelée à former le “volet numérisation” de la future charte documentaire du site universitaire alsacien. De nouvelles propositions ont émergé pour sur la nature des collections ayant vocation à être diffusées sur Numistral, afin de garantir pour l’utilisateur la lisibilité du projet.

Partant du constat que le patrimoine est une notion vivante, qui évolue avec la diversification des media et supports de diffusion de l’information, la typologie des documents susceptible d’être diffusés a été élargie pour inclure l’audiovisuel et des contenus nativement numériques, toujours en privilégiant une approche par “corpus”.

De nouveaux services aux usagers

Le portail Numistral représente un point d’entrée vers différentes briques logicielles, qui permettent de gérer les contenus diffusés. Ces briques sont assorties de services spécifiques qui permettent la consultation et l’exploitation des contenus numérisés. Une nouvelle brique logicielle nous offre à présent la possibilité de développer une version “intra muros” de Numistral, pour donner accès à des corpus sous droit d’auteur, tels que des affiches européennes postérieures aux années 1950, ou encore des thèses de l’Université de Strasbourg datant de l’entre-deux guerres.

L’objectif de cette nouvelle brique logicielle est aussi de mettre à disposition des outils supplémentaires pour étudier, rechercher, exploiter les corpus de documents numérisés par les bibliothèques du site universitaire alsacien. Notamment en utilisant des outils couramment partagés par les bibliothèques numériques comme Mirador ou des normes de réutilisation des contenus comme IIIF.

Des outils de recherche plus spécialisés comme les Registres noirs (le catalogue alphabétique de la Bnu jusqu’en 19181) sont désormais également disponibles avec cette nouvelle offre. Ces fiches contiennent, en effet, des informations qui, parfois, n’ont pas pu être fidèlement reprise lors de l’informatisation de ce catalogue. Une offre qui va encore s’étoffer d’ensembles consacrés aux expositions ou aux projets scientifiques en cours concernant ces collections numérisées.

L’île au trésor, Stevenson, Robert Louis, J. Hetzel : Paris, 1885 [en ligne sur Numistral]
à l’instar de cette carte Numistral vous ouvre ses trésors

Rédaction = Jérôme Schweitzer et Elise Girold

1. Ensemble de 736 volumes reliés, les registres noirs regroupent près d’un million de fiches catalographiques rédigées par les bibliothécaires de la Kaiserliche Universitäts- und Landesbibliothek zu Straßburg entre 1871 et 1918. Ces fiches, constituant le catalogue alphabétique “auteurs” originel de la bibliothèque, étaient initialement destinées à l’usage du personnel et rassemblées en boîtes. Après la Première Guerre mondiale, afin de rendre le catalogue accessible au public, elles furent transférées dans des registres par les bibliothécaires, sous la direction d’Ernest Wickersheimer.



Citer ce billet
Jérôme Schweitzer (2023, 24 novembre). Numistral : un projet partenarial. Lieu de recherche : le carnet de la Bnu. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m4d7

Jérôme Schweitzer

Directeur du pôle Partage, diffusion et réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search