L’amitié franco-allemande entre bibliothèques : une dynamique inspirante

Marcel Katz, WLB Stuttgart

L’amitié franco-allemande entre bibliothèques : une dynamique inspirante

Double anniversaire : 60 ans du traité de l’Elysée et 20 ans de jumelage entre la Württembergische Landesbibliothek et la Bnu

Le franco-allemand entre bibliothèques

Alors que l’anniversaire du traité de l’Elysée, acte fondateur du rapprochement entre la France et l’Allemagne, est célébré, interrogé et décrypté par la mythique émission Karambolage sur Arte, nous fêtons aussi les 20 ans du partenariat entre la WLB et la Bnu. A l’initiative du Goethe Institut, les bibliothèques des deux villes jumelées (lesquelles ont d’ailleurs aussi fêté, en 2022, les 60 ans de leur jumelage) se sont rapprochées en 2003 et, depuis, n’ont cessé de partager projets et expériences.

Des projets de plus en plus ambitieux

Les initiatives communes ne manquent pas, depuis les expositions conçues et montrées des deux côtés du Rhin jusqu’aux fréquentes présentations et formations des personnels. Les parallèles sont en effet nombreux entre les deux bibliothèques que rapprochent également des projets ambitieux de rénovation de leurs bâtiments. Le dernier exemple de cette étroite coopération en dit long sur la confiance et la profondeur de la coopération engagée : un workshop des deux équipes de direction, qui, pendant deux jours, se sont interrogées ensemble sur leur perception de leur rôle de managers ainsi que sur l’accompagnement au changement, dans un exercice en miroir aussi sincère qu’inédit.

Sous le signe de l’amitié

L’actualité des deux bibliothèques, c’est, en ce printemps 2023, une exposition en partenariat, d’abord présentée à Strasbourg en 2016 et qui sera inaugurée le 30 janvier à Stuttgart sous le titre Freunde sammeln/Collectionner les amis. Livres, amitié, réseaux d’étudiants et de professeurs mais aussi de lecteurs et de familiers, les mots-clés de cette exposition sont révélateurs d’un partenariat qui se vit aujourd’hui comme une évidence tant les échanges, nourris depuis des années, sont devenus essentiels et structurants. Derrière le rapprochement des deux bibliothèques, des liens humains se sont tissés, de confiance et de partage. Quoi de plus juste, somme toute, que l’amitié en héritage ?



Citer ce billet
Térence Bui (2023, 27 janvier). L’amitié franco-allemande entre bibliothèques : une dynamique inspirante. Lieu de recherche : le carnet de la Bnu. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m4bb

Térence Bui

Administrateur technique

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search