La BNU s’associe au projet “Savoirs”

Imaginé et porté par Christian Jacob (CNRS – EHESS, ancien président du comité scientifique de La Revue de la BNU), le projet “Savoirs” se veut une suite numérique de l’entreprise des Lieux de savoir, publiés en deux volumes chez Albin Michel en 2007 et 2011. Il s’agissait alors de la construction d’un vaste projet intellectuel d’histoire des pratiques, des supports, des traditions de savoir, dans une perspective interdisciplinaire et comparatiste.
Le projet a ensuite évolué vers la création d’un espace numérique innovant de recherche, d’écriture et de lecture sur les savoirs humains. Il poursuit à la fois l’objectif de fédérer et diffuser les problématiques les plus actuelles dans le champ de l’histoire et de l’anthropologie comparée des savoirs dans une bibliothèque numérique structurée, évolutive et en open access, et celui d’élaborer un vocabulaire conceptuel commun pour décrire les savoirs humains dans la pluralité de leurs dimensions et composantes. La cartographie sémantique qui en résultera sera à la base de la structure et de l’ergonomie de “Savoirs”, mis à la disposition de la communauté internationale du web de données en open source.
La BNU a été associée à la réflexion sur le projet dès son origine, et a souhaité rejoindre son comité de pilotage. Outre la mise à disposition de textes issus notamment de La Revue de la BNU, que le projet contribuera incontestablement à valoriser, il s’agit pour le personnel de la bibliothèque de l’opportunité d’être associé à une entreprise innovante et de monter en compétences, notamment dans la perspective des services offerts par son futur DataLab. Le projet comporte par ailleurs une extension possible, sous la forme d’un projet-pilote de “Lieux de savoirs strasbourgeois”.

Point 4 – SAVOIRS_BNU

Projet SAVOIRS

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search