« Regards sur le patrimoine juif ». Une exposition consacrée au patrimoine juif dans le Grand Est, à ne pas manquer

En marge du colloque international intitulé « L’éclat et l’écart : en chemin avec les juifs d’Alsace et de Lorraine » qui se tiendra les 23 et 24 octobre 2019 au siège du Conseil Régional de la région Grand Est, place Adrien Zeller à Strasbourg, sera présentée une exposition réalisée par l’Inventaire de la Région Grand Est avec la participation de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg. Elle sera ouverte au public du 18 octobre au jeudi 31 octobre 2019.

L’exposition « Regards sur le patrimoine juif » donnera au public l’occasion de découvrir les objets et les lieux de la vie juive dans notre région. Elle se composera d’une part d’une galerie de photographies, et d’autre part d’une sélection de documents du plus grand intérêt prêtés par la Bnu. Issues de plus de cinquante ans d’études de l’Inventaire général, les photographies accorderont autant d’importance aux témoins majestueux d’une architecture d’exception, à une orfèvrerie de qualité, qu’aux objets plus humbles de la vie quotidienne, parfois issues des genizoth. De l’évocation de l’œuvre de Rashi (v. 1040-1105) aux synagogues reconstruites après la Seconde Guerre mondiale, l’exposition évoquera par touches successives près de dix siècles de judaïsme dans le Grand Est. Les documents patrimoniaux présentés dans les vitrines accompagneront le propos de cette suite de photographies et donneront à voir dans leur matérialité ces écrits qui participent de cette part de notre civilisation.

Présentée pour la première fois à Strasbourg, en octobre 2019, l’exposition photographique est déjà attendue à Nancy en février prochain et à Troyes au courant de l’année 2020.

L’équipe de l’Inventaire de la Région Grand Est s’appuie sur un partenaire situé à proximité dans chacun de ces lieux d’exposition successifs. A Strasbourg, le choix s’est naturellement porté sur la Bnu, ce qui permet de présenter une petite sélection de pièces écrites, des parchemins de phylactères (ou téfilines) et de mezouzoth aux imprimés hébraïques (exemplaires du talmud), d’humbles ouvrages de prières ou encore des livres à gravures retraçant la manière sont les non juifs se représentaient la vie des juifs. Le patrimoine écrit hébraïque de la Bnu est considérable et la taille réduite de cette exposition n’en épuise certes pas le potentiel, très loin de là, mais cette petite sélection mérite bien une visite, dans le grand hall de l’Hôtel de Région, au Wacken.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search