Cartes anciennes de l’Ukraine #1 – Une lithographie de 1854 pour la guerre de Crimée

Crimée, Mer d’Azof et Caucase : vus à vol d’oiseau pour servir à suivre exactement les opérations stratégiques, des armées et flottes alliées / dessiné et lith. par A. Guesdon, d’après les plans de l’Etat-Major et les renseignemens authentiques. Paris, (M.on Aumont) François Delarue, rue J. J. Rousseau. 18. – London, E. Gambart & C°, 1854. (CARTE.912.477,3)                                                                          Bnu (cliché J.-P. Rosenkranz)

 

Le fonds cartographique de la Bnu comprend une singulière carte de 1854 établie pour la guerre de Crimée. Intitulée « Crimée, Mer d’Azof et Caucase : vus à vol d’oiseau pour servir à suivre exactement les opérations stratégiques, des armées et flottes alliées », elle a été dessinée et lithographiée par Alfred Guesdon « d’après les plans de l’État-Major et les renseignemens [sic] authentiques ».

Alfred Guesdon (1808-1876) est un artiste peintre, lithographe et architecte français. La vue à vol d’oiseau et le choix des couleurs apportent une singularité à cette lithographie. La mention d’édition indique deux imprimeurs, l’un à Paris, l’autre à Londres.

La guerre de Crimée opposa, de 1853 à 1856, l’Empire russe à une coalition formée de l’Empire ottoman, de la France, du Royaume-Uni et du Royaume de Sardaigne. Provoqué par l’expansionnisme russe et la crainte d’un effondrement de l’Empire ottoman, le conflit se déroula essentiellement en Crimée autour de la base navale de Sébastopol. Il s’acheva par la défaite de la Russie, formalisée par le traité de Paris de 1856.

Témoin particulièrement original de ce conflit, cette carte est d’une grande rareté dans les collections publiques : on n’en trouve aucun autre exemplaire dans le réseau Sudoc, et un seul dans le KVK.

Annick Bohn et Madeleine Zeller

 



Citer ce billet
Annick Bohn (2022, 8 avril). Cartes anciennes de l’Ukraine #1 – Une lithographie de 1854 pour la guerre de Crimée. Lieu de recherche : le carnet de la Bnu. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m49v

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search